L’Ange de mon Coeur

18 juillet, 2007

Toi, ma vie

Classé sous Non classé — langedemoncoeur @ 2:32

Ma vie c’est toi et dans tes yeux brillent l’amour. Dans tes bras je me sens rein, sous tes caresses et tes baisers je m’enflamme. Quand nos corps s’unissent nous ne faisons plus qu’un. Tu es l’amour de ma vie, l’homme de tous mes désirs. C’est pour cela que je t’aime si fort!!!

Mon ange, c’est toi

Classé sous Poemes — langedemoncoeur @ 2:29

C’est cet homme qui me regarde avec des yeux de désir intense.

C’est cet homme prêt à tout pour voir le plus beau sourire sur mes lèvres.

C’est cet homme passionné qui me couvre de baisers si tendres.

C’est cet homme amoureux qui me murmure les plus beaux mots d’amour.

C’est cet homme prêt à me faire l’amour sans cesse nuit après nuit.

C’est cet homme qui m’aime de plus en plus fort, jour après jour.

C’est cet homme qui là que j’aime au-delà de ma vie.

Et cet homme là, c’est toi MON ANGE !!!

17 juillet, 2007

En rouge et noir

Classé sous Citations & textes — langedemoncoeur @ 18:55

Si l’on m’avait conseillée,
J’aurais commis moins d’erreurs,
J’aurais su me rassurer,
Toutes les fois que j’ai eu peur,
Je me serais blottie au chaud,
A l’abri d’un vent trop fier,
Et j’aurais soigné ma peau,
Blessée par les froids d’hivers,
J’aurais mis de la couleur,
Sur mes joues et sur mes lèvres,
Je serais devenue jolie.

J’ai construit tant de châteaux,
Qui se réduisaient en sable,
J’ai prononcé tant de noms,
Qui n’avaient aucun visage,
Trop longtemps je n’ai respiré
Autre chose que de la poussière,
Je n’ai pas su me calmer,
Chaque fois que je manquais d’air,
Mes yeux ne veulent plus jouer,
Se maquillent d’indifférence,
Je renie mon innocence.

 En rouge et noir, j’exilerai ma peur ;
J’irai plus haut que ces montagnes de douleur,
En rouge et noir, j’afficherai mon cœur ;
En échange d’une trêve de douceur,
En rouge et noir, mes luttes mes faiblesses,
Je les connais, je voudrais tellement qu’elles s’arrêtent ;
En rouge et noir, drapeau de mes colères,
Je réclame un peu de tendresse.

Si l’on m’avait conseillée,
Tout serait si différent,
J’aurais su vous pardonner,
Je serais moins seule à présent,
Somnambule j’ai trop couru,
Dans le noir des grandes forêts,
Je me suis souvent perdue,
Dans des mensonges qui tuaient,
J’ai raté mon premier rôle,
Je jouerai mieux le deuxième,
Je veux que la nuit s’achève. 

Jeanne Mass

28 juin, 2007

A toi de choisir ta vie

Classé sous Poemes — langedemoncoeur @ 19:29

Dans la vie tout est surmontable, c’est juste une question d’envie. Tout est à portée de nous il faut juste savoir où regarder. La vie est injuste et elle fait mal,…mais la valeur de l’homme n’est pas dans sa force mais ce qu’il est au fond de lui. C’est d’ailleurs par là que commence le respect et l’amour de soi. La vie est une longue bataille, ou se battre est indispensable… Mais celui qui croit en soi, en ses valeurs, en ses rêves et ses idées sera toujours plus fort!

 Maintenant c’est à toi de choisir ton chemin…!

Balade photo en ballade |
Les chemins du Jazz |
Dely-poèmes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une pauline, un blog...
| François Claude-Félix
| Les chemins du Jazz